mercredi 27 juin 2012

Petites explications de politesse à l'attention de tout un chacun



Dire merci, dire bonjour, serrer la main, mettre sa main devant la bouche sont tout autant de bonnes manières que vos parents vous ont assené durant votre enfance. Mais pourquoi fait on tout cela?  Aujourd'hui le Général va vous aider; non pas à vivre en société mais à briller en société, voici une rapide explication du pourquoi du comment de certaines quelques règles de savoir vivre.


Pourquoi on se sert la main pour se dire bonjour?

Au Moyen Age, on ne pouvait être sur de personne. Il y a avait toujours quelqu'un susceptible de vous planter un poignard dans le ventre. Ainsi lorsque 2 personnes se rencontraient, chacun tendait sa main vers l'autre pour lui prouver qu'il n'était pas armé ou qu'il ne possédait pas de poignard dans sa manche. Étant donné que la majorité de la population est droitière, c'est la main droite qui était généralement tendue. Aujourd'hui encore, quelqu'un qui ne salue pas son interlocuteur est souvent mal perçu.


Pourquoi trinque t-on?

Là aussi, il s'agit d'une marque de confiance que l'on accordait à son interlocuteur. Toujours au Moyen Age, lorsqu'une personne souhaitait votre mort, la façon la plus discrète restait encore l'empoisonnement. Beaucoup plus discret qu'un coup de poignard en plein ventre (et surtout moins salissant), il était aisé de verser quelques gouttes de poison dans le verre de son convive. Pour remédier à cette menace, il fallait frapper fort son verre contre celui de son compagnon de boisson. De cette façon un peu du contenu de chaque verre passe dans l'autre. Comma ça, si l'on a tenté de vous empoisonner, vous ne serez pas seul à mourir. Une autre explication rapporte qu'il s'agissait de mettre en éveil nos 5 sens: l'odorat pour l'odeur, la vue avec la robe de la boisson , le toucher quand avec le verre dans la main, le goût bien sur, et enfin l'ouïe qui était donc sollicitée par le tintement des verres qui s'entrechoquent.


Pourquoi met on sa main devant la bouche quand on baille?

Si aujourd'hui au XXIème siècle, il s'agit plutôt d'une marque de politesse que de ne pas exposer le contenu de sa bouche lorsque l'on baille, il ne s'agissait pas de la raison principale il y a quelques centaines d'années de cela. Dans une civilisation très pieuse comme l'était celle du Moyen Age, on pensait que l'âme pouvait s'échapper par la bouche lors d'un long bâillement. En mettant sa main devant sa bouche, cela apparaissait comme une barrière pour empêcher l'âme de s'échapper. Une autre croyance rapporte qu'au contraire elle empêchait le diable de pénétrer à l’intérieur du corps de celui qui baille. Quel que soit la véritable explication, une main me parait tout de même un peu léger pour retenir une âme ou contre le diable.


Pourquoi ne pas ouvrir son parapluie à l’intérieur?

Il ne faut pas ouvrir son parapluie à l'intérieur d'une maison sous prétexte que cela porterait malheur. A vrai dire, il semblerait que cette superstition ait été inventée et entretenue par les fabricants de parapluie eux même. Pourquoi? Tout simplement parce que les premiers parapluies étaient fabriqués avec des baleines en fer. En laissant le parapluie fermé après son utilisation, il devenait impossible que ce dernier sèche convenablement, laissant alors la rouille s'installer sur les baleines. Il ne vous restait plus alors qu'a vous racheter un autre parapluie où le gentil fabricant vous rappellera cette superstition pour que vous reveniez le voir quelques mois plus tard.


Pourquoi enlever son chapeau à l'intérieur?

Retour à l’époque médiévale, au temps des chevaliers et des seigneurs. Lourdement armés et surprotégés par leurs armures et leurs casques, les chevaliers se devaient de faire allégeance à leur seigneurs. Ainsi lorsqu'un chevalier pénétrait dans la demeure de son seigneur, il retirait son casque ou son heaume pour présenter sa nuque nue et sa tête baissée à son seigneur, si l'envie soudaine lui venait de lui couper la tête. Cette pratique était un signe de respect et de confiance envers son souverain. Aujourd'hui, la tradition se perpétue et il est toujours malvenu de ne pas retirer sa casquette quand on entre en classe par exemple.


Pourquoi ne pas laisser le pain à l'envers sur la table?


Il faut remonter au Moyen-âge pour comprendre cette superstition. Chaque village possédait son propre bourreau qui était craint par tout le village. Ces basses besognes étaient souvent programmée pour l'heure de midi. Ainsi pour ne pas froisser le personnage, certains mets lui étaient réservés tel que le pain, base de l'alimentation de l’époque. Pour être sur qu'il ne manquerait pas de pain pour le bourreau, les boulangers avaient pris l'habitude de retourner le pain, en signe de réservation. Chaque villageois savait que ce pain appartenait au bourreau et que par conséquent il était dans les parages, signe d'une exécution prochaine. Depuis, laisser le pain retourné sur une table est vu comme un mauvais présage.


Pourquoi dit on "à tes souhaits" à quelqu'un qui éternue?

En cherchant un peu sur internet, plusieurs explications plus ou moins rigoureuses viennent répondre à cette question. L'idée que cette interjection soit une dernière prière pour la personne qui vient d'éternuer semble la plus plausible. Je m'explique: Lorsque l'on éternue notre cœur s'arrête de battre pendant une fraction de seconde. Étant passé tout près d'une crise cardiaque, on souhaite au rescapé une belle future vie. A l'inverse, si l'on se reporte à une croyance du Moyen Age, il s'agirait plutôt que l'expression signifiait que vos dernier souhaits se réalisent. En effet, au le Moyen Age, si une personne commençait à éternuer, c'est qu'il avait sûrement contracté la tuberculose ou une autre cochonnerie de ce genre, et qu'il lui restait peu de temps avant de rejoindre le cimetière. Parfois l’éternuement était aussi vu comme un signe de chance. Ainsi, les Grecs pensaient que le fait d’éternuer révélait la présence d’un esprit divin, auquel on pouvait adresser des vœux.

Le bonus Kulturel:

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire